témoignages d'enfants non-scolarisés


03 septembre 2018 - C'est la rentrée des classes ! 🎒 Antonin, lui, n'a jamais mit les pieds à l'école : il fait l'école à la maison. Il raconte.


15 octobre 2017 - Ayla : J'ai 16 ans et je ne vais toujours pas à l'école


La première interview d'Ayla sur madmoiZelle l'année passée :

https://www.youtube.com/watch?v=Sd_AvW_DFeU

L'instagram du collectif dont Ayla parle : https://www.instagram.com/eux__/

19 octobre 2016 - Ayla : J'ai 15 ans et je n'ai jamais été à l'école (unschooling)


26 septembre 2014 - Hackschooling makes me happy (Logan Laplante) at TEDx UniversityofNevada


Malgré que l'on peut ressentir un discours bien préparé de ce jeune adolescent, le fond reste si vrai. Nos écoles sont hélas devenues aujourd'hui un lieu de formatage des jeunes esprits, en vue qu'ils deviennent de bons consommateurs, obéissants et sans trop de réflexion. Alors que placer la créativité et l'imagination au centre de l'apprentissage de la vie, serait sans doute moins rentable d'un point de vue économique, mais si enrichissant pour une existence réussie.

L'éducation demande certes un cadre, mais ce cadre respecte les intérêts premiers des enfants. La méthode Montessori a fait ses preuves en ce sens. Ce n'est pas en forçant l'enfant à apprendre ce qu'il ne souhaite pas qu'il atteindra son épanouissement, mais plutôt l'encourager dans ses choix.

La liberté peut faire peur, par exemple de ne plus maîtriser ce que va choisir son enfant, mais ce serait le réduire à peu de chose et manquer de confiance en lui, car chacun a un centre d’intérêt particulier dans lequel il excelle, et c'est cela qu'il convient de trouver pour son enfant, en le laissant imaginer sa vie tout en le guidant intelligemment, et lui apporter ce bonheur en ne frustrant pas ces capacités, mais plutôt l'encourager sur ses choix.

Je pense que le désintérêt profond de beaucoup d'élèves aujourd'hui pour l'école, c'est justement de les obliger à rentrer dans un cadre étriqué qu'ils ne veulent pas. C'est une violence qui ne donne que l'errance actuelle, l'alcoolisation et la drogue. Si l'on vous forçait à faire quelque chose, comment réagiriez-vous ? Cela n'apporte aucun bonheur. Je comprends que certains parents souhaitent soustraire leurs enfants de l'éducation actuelle qui me semble abêtissante, d'un milieu qui est de plus assez violent, avec une dictature des marques et un certain élitisme dévastateur.

Avoir à nouveau des idées, une envie de créer, c'est une liberté qu'il nous faut retrouver à tous les niveaux de notre existence, et surtout de la proposer aux jeunes, car l'aventure de la vie commence dès le plus jeune âge. C'est à nous d'imaginer notre vie, et certainement pas la laisser entre les mains d'un système corrompu. Et c'est notre responsabilité d'adulte de donner autant que possible cette chance à nos enfants.

Chris Montclar

Vidéo trouvée ici : https://www.youtube.com/channel/UCsT0YIqwnpJCM-mx7-gSA4Q